SOIREE BAROQUE - De Versailles à Venise…

Le raffinement et le faste des divertissements au XVIIIème siècle.

Echassier, et maître de cérémonie vous accueillent,

Marquises et Marquis vous invitent à découvrir dans leur salon des jeux déambulatoires, la Giroulette, la Ferme, le Pharaon, les Parfums mystères… , ou émoustillent vos sens avec :

Ils vous dévoilent le langage des Éventails et des Mouches,

L’usage de l’Eventail devient au XVIIIème siècle un véritable langage, l’art de s’en servir, permet d’exprimer les états d’âme, du badinage aux déclarations d’amour :

  • Le tenir dans la main droite face au visage : suivez- moi.
  • Le faire glisser sur la joue et le poser sur le menton : je vous aime.
  • Le faire glisser devant les yeux : je suis désolé

Si l’usage des Mouches était déjà connu au XVIIème siècle, c’est au XVIIIème qu’elles vont devenir les symboles de la parure. Elles portaient toutes des noms :

  • Près de l’œil : elle se nomme assassine.
  • Sous la lèvre : elle devient friponne ou passionnée.
  • Sur la poitrine : elle ne peut être que généreuse…

vous font partager, citations, devinettes, charades et mots d’esprit.

  • « Je hais vos idées, monsieur, mais je me ferais tuer pour que vous ayez le droit de les exprimer » –  à qui attribueriez-vous cette citation, héritage du siècle des Lumières ?

Une note d’Orientalisme avec les Arts divinatoires, de poésie avec la féérie des bulles lumineuses, de rire avec les personnages de la commedia dell’ arte, qui vous entrainent dans leurs improvisations, pantomimes et acrobaties, de surprise avec la virtuosité de nos bretteurs, et leurs duels improbables,

  • ‘’La marquise de Merteuil provoquant le vicomte de Valmont’’ ou ‘’Casanova et les maris jaloux’’…

et de légèreté à l’heure du bal en découvrant le Menuet et la Contredanse.

Options :

Duo ou quatuor baroque –  Chanteuse d’Opéra – Harpiste…
Escamoteur (magicien) – Maître de Cérémonie Aboyeur – ( consulter notre plateaux d’artistes )
Poésie érotique – Ombres chinoises – Ballet des Marquisettes au Couvent …  

Poésie – Dans l’intimité du boudoir, découvrez les vers érotiques de XVIIIème siècle.

Les Marquisettes au couvent  – répètent un ballet d’armes à l’occasion de la visite royale.
Nous assistons au lever et à l’habillage en ombres chinoises des Marquisettes, puis en présence du Maître de ballet et de la supérieure du couvent à la répétition du  Ballet épée.
(Ombres chinoises, ballet épée : 9 intervenants 15 minutes)